Mes « chocs culturels » en arrivant en Espagne

|

Catégorie : Apprendre l'espagnol

Découvrir un nouveau pays va bien au-delà des guides touristiques et des clichés. Dans cet article, je vous parle de quelques-uns des moments d’étonnement lorsque je suis arrivée en Espagne. Chacune de ces expériences a néanmoins contribué à enrichir ma perspective et à me fondre dans cette nouvelle culture. Suivez-moi à travers ces instantanés culturels pour un voyage au-delà des clichés, où la vraie magie réside dans les détails que l’on ne trouve pas dans les brochures touristiques.

Le choc sonore

Mon premier contact avec la culture espagnole a été une expérience sonore intense. Les Espagnols parlent généralement plus fort que les Français, ce qui m’a fortement étonnée le premier soir dans le restaurant où j’avais choisi de diner.

Cette différence a été une source de difficulté pour moi car, avec le niveau sonore dans les lieux publics, restaurants, bars, etc, j’avais du mal à entendre ce qu’on me disait et donc à avoir une conversation si je me trouvais dans un lieu très fréquenté. Cependant, je me suis rapidement adapte et à mon retour en France, je trouvais que tout le monde chuchotait bizarrement.

Horaires espagnols : plus qu’une simple différence

Vous le savez sans doute, les horaires espagnols et français diffèrent. On mange et on dine plus tard en Espagne, les horaires d’ouverture des magasins et des bureaux sont également retardés par rapport à la France.

Les Espagnols se donnent également rendez-vous le soir et le weekend plus tard que les Français pour aller boire un verre ou manger au resto. Il n’est pas rare de réserver une table pour 22h ou de se retrouver à 23h ou minuit pour boire une bière. Pour moi, qui suis plutôt couche-tôt, le choc a été rude ! Mais à Rome fais comme les Romains, et en Espagne comme les Espagnols.

Tutoiement et vouvoiement

En Espagne, le tutoiement est la norme quotidienne. On dit vous (« usted ») uniquement à des personnes plus âgées ou avec qui on a un lien hiérarchique. Si j’ai d’abord eu du mal à tutoyer de parfaits inconnus, c’est une habitude que j’ai prise assez rapidement et qui me poursuit encore aujourd’hui puisque j’ai tendance à tutoyer assez facilement les gens en France.

Ces « chocs culturels » ont somme toute été faciles à surmonter et n’ont fait qu’enrichir mon expérience, en me permettant de m’adapter pleinement à mon pays d’adoption.

Vous souhaitez apprendre l’espagnol ? Vous êtes au bon endroit. Mes cours dynamiques et efficaces sont faits pour vous.

Ebook offert

Comment s'intégrer en Espagne ? Devenez un.e local.e en 4 étapes (et un bonus)

J’ai écrit cet ebook en pensant à vous, futur·e expatrié·e, et en m’inspirant de ma propre expérience.

Laisser un commentaire